En répétition avec Andrea



Cette semaine, Daphnée Laurendeau et Danny Morissette ont travaillé avec Andrea Peña au cours d’une étape de travail où la chorégraphe et les interprètes testent leurs limites, explorent les possibilités de leurs corps et de leur collaboration à travers des exercices chorégraphiques et une recherche corporelle et créative. Un nouvel univers chorégraphique pour Daphnée et Danny qui découvrent pas à pas la pratique précise et charnelle d’Andrea.

"La rencontre avec Andrea était fantastique. C’est un travail très physique, assez brut dans son énergie. Ce fut un véritable défi pour la musculature, surtout après ces mois de COVID sur nos sofas. C’est génial de pouvoir bénéficier des moments avec chacun de nos chorégraphes, je sens que je peux maintenant avoir un aperçu des univers de chacun d’entre eux. J’ai hâte de mélanger ces signatures dans La question des fleurs." - Daphnée

Dans une société en perpétuelle quête de sens, je ne cherche pas, dans cette création, à fournir une perspective ou une réponse, mais plutôt à explorer la complexité des émotions auxquelles nous sommes tous confrontés.

Comment le corps peut-il englober la complexité, l'ambiguïté, la confusion, les contradictions, la beauté et la douleur auxquelles nous sommes confrontés en tant que société ?

Comment peut-on se rattacher à un sens différent du temps, où le temps représente à la fois le présent et simultanément les moments partagés d'hier et de demain ? Là où le temps performatif ne défile pas, il demeure immobile, la communion avec les interprètes et le public.

Ce processus a consisté à créer une situation permettant à ces deux interprètes très compétents et rigoureux, également partenaires de vie, de se rencontrer, non pas dans la performativité, mais plutôt dans la négociation de leurs propres forces. Quelle situation chorégraphique devons-nous créer ensemble pour faire émerger les subtilités de leur humanité ?

"Nous ne travaillons pas sur la relation amoureuse et personnelle des deux interprètes, mais plutôt sur leur partenariat, leurs rapports, et la compréhension tacite de l'autre dans l'espace et le temps. Au cours de la recherche, ils sont invités à confronter les limites et les excès de leur relation, à défier l'autre avec la conscience et la certitude de bénéficier d'un historique de confiance mutuelle." - Andrea

Les artistes, tous trois issus du milieu très rigoureux du ballet contemporain, déconstruisent ensemble les carcans et les techniques pour dévoiler un univers chorégraphique hybride et unique, signature du travail inimitable d’Andrea, notre étoile montante de la danse.

"Le travail d’Andrea est très physique et brut. Une interprétation très pure où les corps, de par leur relation, tracent la dramaturgie. Nous avons exploré la neutralité du corps. Nous avons fait des drills de répétition où nous devions faire les mêmes 3 mouvements en boucle sur un temps donné. La danse est épuisante, fascinante, c’est cela que nous cherchons à explorer dans cette recherche." - Danny



suivre la création 
arrow&v