Les exercices de Dominique


Depuis la France, Dominique lit, se documente, réfléchit à cette fameuse question des fleurs. Elle tire des végétaux une inspiration métaphorique qui nourrit une nouvelle utilisation du geste, du toucher, de la communication de l’affection. À distance, elle réfléchit avec les danseurs à ce que pourrait être ce spectacle, et leur donne des exercices. En duo ou seuls, chez eux ou à l’extérieur, Daphnée et Danny essayent ces exercices et les filment pour que Dominique puisse les étudier plus tard. Ce processus, peu commun, n’est pas pour leur déplaire :

« Les tâches que nous devons filmer au quotidien nous poussent à trouver la poésie dans nos vies. Les principes importants sont la respiration, le cœur, le regard et les mains. Nous devons avoir en tête tous ces éléments lors de chacune des tâches. C’est une manière particulière de découvrir un univers artistique, une manière qui nous amène à nous redécouvrir individuellement et en tant que couple dans le mouvement et les paramètres donnés. Ce n’est pas toujours facile et l’inspiration n’est pas toujours là, surtout lorsque nous devons bouger en extérieur durant de longues périodes. Je n’aurais jamais cru me retrouver dans le parc pour prendre conscience de la relation entre mon cœur et mon regard pendant 30 minutes, et filmer le tout ! Mais faire cet exercice dans un parc a été d’autant plus intéressant que ma concentration a été mise à l’épreuve. Pendant que je faisais l’exercice, on m’a envoyé un frisbee, un ballon de soccer, on m’a offert des plantes, il a plu, et je me suis retrouvé au milieu d’inconnus faisant une fête avec des hot-dogs. C’est une expérience unique que de faire un travail de création de chaque côté de l’océan avec Dominique. » - Danny


« C’est un début de création bien spécial pour moi. Les échanges par zoom sont géniaux. Dominique sait bien communiquer ses idées et ses rêves. J’apprécie d’avoir ces petits moments où elle nous laisse un peu rentrer dans sa tête et ses idées. Faire les tâches qu’elle nous donne est amusant, mais c’est tout de même un petit défi. La deuxième semaine d’exercices a été la plus difficile pour moi, car il s’agissait de faire de longues séances en extérieur, seule face au regard de mes voisins ou d’inconnus au parc. Les vidéos en duo étaient beaucoup plus intuitives à réaliser. Il y a quelque chose de rassurant, je suppose. C’est une expérience enrichissante et il y a un sentiment agréable d’accomplissement, de calme et de nouveauté qui se dégage de chacune des séances. J’ai maintenant très hâte de la retrouver en studio et de voir de quelles manières toutes les vidéos que nous lui avons envoyées l’inspireront. » - Daphnée



Exemples d’exercices de Dominique

« Pour un travail sur la sensorialité : commencer par le souffle. Cœur en rapport aux yeux, puis ajouter l’amorce du mouvement qui vient des mains, qui part des mains, en mettant l’attention dans la peau des mains et le regard, avant le touché, puis aller tester des appuis sur différentes surfaces (le contact avec le sol ou une table par exemple si vous êtes à l’intérieur. Si vous êtes à l’extérieur, le contact est en relation avec différentes textures : le sol, la terre, du gazon, un arbre, des fleurs, etc. Ne pas établir à l'avance un rythme de mouvement, ni juger d’une durée ou qu’il ne se passe pas assez de choses par exemple. Ce qui compte, c’est que le mouvement du corps soit une extension de la danse “souffle/yeux”, une nécessité, pour aller dans les appuis. »

“La personne numéro 1 a une fleur ou un bouquet de fleurs dans les mains, et dit : ‘je t’offre ces fleurs parce que...’ [elle finit la phrase ou non]. La personne numéro 2 exprime une réaction émotive ou physique ou les deux à travers son corps. Lorsque la personne 1 a fini sa phrase, la personne 2 a le choix de revenir à sa position initiale ou de rester là où elle est. La personne 2 a le choix de bouger avant que la personne 1 n’ait fini sa phrase. La personne 1 peut suspendre sa phrase ou la dire jusqu’au bout. Répéter 10 fois et échanger les rôles avec la possibilité d’utiliser l’état de présence de l’improvisation - souffle. Vous pouvez déroger de la base des consignes, laisser des silences.”

suivre la création 
arrow&v