Première rencontre


Sur Zoom : Mickaël Spinnhirny (développement) - Ariane Laget (communications) - Daphnée Laurendeau et Danny Morissette (interprètes) - Lydie Revez (administration) - Matthieu Gagnon (production) - Andrea Pena et Bobby León (chorégraphe et vidéaste) - Camille Kersebet (rédaction) - Dominique Porte (chorégraphe) - Ismaël Mouaraki (chorégrahe)



C’est notre première réunion ensemble. Après que tous les microphones et caméras soient allumés (sauf celle de Lydie, que nous n’avons pas pu voir depuis maintenant 2 mois), Mickaël présente le projet. C’est un réel spectacle que nous voulons créer, pas une œuvre éphémère ! Il s’agira de quatre pièces de 10 à 15 minutes, présentées ensemble dans un théâtre, ou séparément, pour celles qui seraient « tout terrain » et pourraient être jouées sur les parkings des maisons de retraite, dans les écoles, dans les parcs... Pour tous, il est évident que le défi est de créer avec la nouvelle réalité. Christophe, qui est en France, devra créer à distance, par internet. Daphnée et Danny, les deux interprètes, ont un tapis de danse de 15 pieds sur 10 chez eux, on a de quoi faire ! Ismaël pourrait aller dans un studio avec eux, en respectant la distanciation. On pourrait aussi utiliser les parcs, qui offrent de la distance et de l’air frais. Tout d’abord, il faut trouver une ligne commune. Dominique nous a envoyé un texte avant la réunion, Christophe a beaucoup aimé sa première phrase La question des fleurs, il ne s’attendait pas à lire ça. Dominique s’exclame qu’elle non plus ! C’est en pensant aux titres des spectacles de Christophe qu’elle l’a écrit, parce qu’elle les adore. Des liens se tissent déjà entre ces deux univers qui ne s’étaient encore jamais rencontrés auparavant. Ismaël dit qu’il est enthousiaste à l’idée d’échanger avec d’autres chorégraphes sur le processus créatif, dans ce métier normalement si solitaire, Andrea et Dominique acquiescent. L’un des points importants pour que ces quatre œuvres puissent fonctionner ensemble est le choix de la musique. Andrea propose de créer un Drive pour se partager des noms de compositeur et pouvoir écouter leur travail.


On annonce aux chorégraphes qu’ils disposeront de 35h chacun pour créer leur œuvre. On les voit réfléchir, imaginer ces heures, les mouvements, les questionnements, les trouvailles qui les rempliront. Daphnée, en plus de danser sur le projet, en est la chargée de production, c’est donc elle qui s’occupera de créer les horaires. Dès la semaine prochaine, Daphnée et Danny feront une séance photo avec Bobby. Andrea sera présente pour mener leurs mouvements. Avant que chacun ne reparte à ses réflexions personnelles, Andrea propose que les chorégraphes se réunissent en fin de semaine prochaine. D’ici là, il faudra réussir à connecter Dominique à Google Meet et régler la caméra de Lydie.

suivre la création 
arrow&v